Test K2 Mindbender 90

23 avr. 2019

La gamme Mindbender devient la nouvelle série à suivre chez K2. Tout l'hiver, je n'ai guère changé de ski, montant inlassablement les Wayback. Ceux-ci ont bien rendu leur service, mais ils ont montré leurs limites, à savoir une spatule bien flottante, qui peine à s'imposer quand les grosses poudreuses de fin de saison demandent un peu de caractère. Là, il m'a fallu davantage de cuisse. Tout comme sur la piste, où leur légèreté devient un défaut.


Le Mindbender 90, monté avec une 22 Design, ne joue pas dans la même cours. Rien que pour les mettre dans le coffre dans la voiture, vous comprenez leur poids. Je ne suis pas habitué à ce genre de planches. Leur atout, 'une fois posé sur la neige, il ne bronche pas. Ma surprise a été royale au premier virage telemark, il tient la route. Virage grand large, pleine balle, il ne vous réservera aucune surprise. Il est posé. Talon bien ferme et dynamique, et une spatule qui ne vibre absolument pas, j'ai repris goût à la piste grande vitesse.


Mon avis ne pourra guère aller plus loin. J'ai bien tenté quelques sorties en dehors du damé, je n'ai pas trouvé que son terrain de jeu favori se trouvait là. Et puis, neige d'avril, badolé, en léger dégèle par 10° extérieur, il y a des jours de test plus favorable.


La 22 Design apporte son confort également car sa pression est linéaire. Elle ne casse pas la chaussure comme une Freeride. Le renvoi est efficace. L'ensemble se marie bien.

Des skis pour un niveau confirmé car il demande un peu de physique pour les emmener si vous restez toute la journée en Telemark, et pour s'amuser en toutes condiitions. Autrement, si vous ne quittez pas la piste, ils sont rassurants.