Mika, Drè dans l'derby

29 avr. 2019

Je vais vous parler d'une compétition de télémark mais sans pénalité, de derby plus exactement, et du plus mythique, celui de la Meije.

Mais pourquoi le faire en télémark ?

Simplement parce que la catégorie existe, et que se faire brûler les cuisses à en avoir le goût du sang dans la bouche reste un plaisir « sadomasochiste avoué ». Mais pour moi c’est surtout un objectif à atteindre.

Cette année, ce fut spécial. L’organisation avait choisi de changer de terrain de jeu, ça sera sur Chancel.

Arrivé le jeudi matin grosse surprise prévue par la météo ! Il y a 30 cm de neige à la Grave et 120 sur le glacier à 3200.

Petit hic, le téléphérique n’ouvre pas de la journée. Je souhaitais reconnaître les lignes et me mettre en jambe. Loupé dans les grandes largeurs.

Qu’à cela ne tienne, on fait quand même un peu l’apéro parce que le derby c’est surtout une fête où on retrouve tous les potes.

Les plus expérimentés disent que ça va être dur pour que le derby se déroule avec de telles conditions,

Je me dis pas grave, si le téléphérique ouvre, on ira faire des gros runs dans 1m 20 de fraîche.

Le lendemain matin tempête de ciel bleu je me prépare. Je prends un bon petit déjeuner et je me dirige vers les bennes et c’est à ce moment que j’apprends que la course est maintenue. Parfait je me dis que ça va être plus soft pour les jambes « fausse idée reçue »

Les 3 premières minutes se passent super bien j’ai les cuisses et j’arrive à tenir mes droites.

Après c’est une lutte de chaque seconde pour résister, je suis carbonisé, je n'en vois pas le bout. Bref le mental et les cuisses ne sont plus là.

A l’arrivée c’est 5 minutes à agoniser au sol mais heureux d’être là.

Je sais que je n'ai vraiment pas fait un run de fou. Je m’attends à être loin et ce fut le cas. 7ème dans la catégorie télémark et 110 au général.

Cela ne fait que la troisième fois que je prends le départ de cette fameuse course. En réalité, je cherche un podium mais c’est vraiment dur d’aller jouer avec les meilleurs, les cuisses et le mental ne suivent pas tout le long de la descente j’ai encore besoin d’entraînement.

Quoi qu'il en soit, je recommande vraiment cet événement qui est à faire au moins une fois.

L’année prochaine je reviendrai et je ferai mieux

RESULTATS

Le derby de la Meije 2019 toute catégorie a été remporté par Seb Mayer en 4mn17'72. Le premier telemarkeur termine au pied du podium, quatrième, Aymeric Cloerec en 4mn55'62. Antoine Bouvier l'ancien membre de l'Equipe de France de telemark, finit deuxième telemarkeur. Il a pris la 10e place au général en 5mn12'48. Notre ambassadeur Mika Garcin, devra encore tirer un peu plus sur ses lignes. Il finit à 2mn21 du podium Telemark en 7mn48'58.