NTN

Zoom sur les fixations NTN

10 mars 2020

La norme NTN s'impose de plus en plus comme la norme de référence en télémark. J'ai eu l'occasion de tester toutes les fixations NTN sur un même ski pour avoir un avis plus tranché.

Inventé par Rottefella, le NTN (pour New Telemark Norm) est arrivée sur le marché vers 2009. Cette nouvelle norme apporte un meilleur maintien latéral car l'accroche se fait directement sous le pied (alors qu'auparavant en norme 75mm, l'accroche se faisait à l'avant et à l'arrière de la chaussure et le pied bougeait dans la fixation).
Décrié au départ car les sensations sur le premiere modèle NTN, la Rottefella freeride, était très différentes des sensations du cable norme 75mm, la fixation "bloquée" plus rapidement (moins de course dans la fléxion) et l'ensemble était beaucoup plus lourd. Les gros atouts de la fixation sont la rapidité de chaussage et la possibilité de déchausser (sans aucune norme). Pourtant, les "puristes" ne se reconnaissaient pas dans le design et les sensations. Il fallait de plus changer de chaussure (car pour chaque fixation NTN, il faut une chaussure NTN) du coup les débuts ont été très poussifs. Les seuls qui ont tout de suite était conquis sont les compétiteurs et ceux qui adoraient carver.
En 2012, Rottefella sort un nouveau modèle, la NTN Freedom, un design plus épuré, une fixation plus légère avec un mode rando plus actif et un déroulé de pas plus proche de la norme 75mm. C'est la fixation qui a permis "l'envol" du NTN. La mutation du télémark est en marche.
Toutes les nouveautés qui suivront, la Meidjo de The M Equipment ou l'Outlaw/Lynx de 22 Designs seront en norme NTN.

La NTN Freeride, comme expliqué plus haut, est le premier modèle NTN qui soit sorti. Il y a eu très peu de modifications (changement de platine et matériaux) mais depuis le modèle avec l'embase Noir/Blanc rien n'a changé. A l'heure actuelle, c'est pour moi, la fixation la plus fiable du marché. Quasiment tous les compétiteurs l'utilisent.
En terme de sensations, lorsque vous chaussez vous sentez tout de suite que vous avez quelque chose de robuste au pied, lors de la fluxion vous n'avez aucune résistance au début puis d'un coup toute la rigidité. Vous pouvez descendre très bas mais vous allez déformer la chaussure car la fixation bloque assez tôt. Ce qui permet d'être très actif dans les enchaînements de virage et on comprend tout de suite pourquoi ceux qui font de la piste l'aiment (d'ailleurs Rottefella aurait du l'appeler la "Piste" plutôt que la "Freeride). En hors piste, du fait de sa puissance, elle charge énormément l'avant du ski donc si vous voulez déjauger facilement, utiliser un ski avec un gros rocker avant. Il y a un mode rando mais le rendement est faible et c'est plus pour de l'approche que des "vraies" rando.
Ses gros avantages sont ses accessoires : vendu avec des stop skis, possibilité d'ajouter une plaque de rehausse de 10mm (pour encore plus prendre de l'angle) et elle est montée sur une platine ou vous pouvez coulisser la fixation pour ajuster le positionnement (1cm en avant ou en arrière). Si vous avez une autre paire de ski, il vous suffit d'acheter un kit de plaque et vous pouvez switcher votre fixation d'une paire à l'autre.
Autre point positif : du fait du montage sur la platine, les efforts sont mieux repartis et le risque d'arrachement est quasiment nul.

 

Deuxième modèle de Rottefella, la NTN Freedom est beaucoup plus légère et souple dans la flexion. Elle s'apparente plus à une norme 75mm, on descend naturellement plus bas.
Plus polyvalente dans l'utilisation, son mode rando est plus actif (on fait un angle de 60 degré), vendu avec les stop skis, elle est idéal pour débuter ou pour ceux qui passent au NTN. Même si on peut régler la rigidité de la fixation, au bout d'un moment on sent qu'elle manque un peu de nervosité (Comparé aux nouvelles fixations NTN qui sont sortis ces dernières années)
Son grand plus est sa fiabilité (quasiment aucun changement depuis sa sortie en 2012) et sa simplicité. On sent que Rottefella est un fabricant d'expérience dans les fixations de télémark et les 2 produits que sont la Freeride et la Freedom sont aboutis.

 

La Meidjo, de la marque française The M Equipement, a donné un grand coup de pied dans le monde du télémark lors de sa sortie. Le concept était innovant et beaucoup de monde attendait une fixation de ce type : légère, avec un système lowtech sur l'avant, utilisant le système NTN pour l'accroche et un système de déclenchement novateur. Après quelques soucis sur les premières versions, la marque a vite rétablie le tir pour mettre au point une fixation fiable. La version 2.1 est arrivée selon moi à maturité.
Niveau sensation, c'est le top, léger, on a l'impression d'avoir rien au pied, donc les cuisses chauffent moins rapidement, super progressif dans la flexion et avec un super renvoi. Malgré son poids, la fixation est super active sous le pied (selon comment on sert les ressorts). Le lowtech sur l'avant peut faire "peur" au début (si on est pas habitué pour le chaussage c'est un coup de main à prendre, si vous devez chaussez en poudreuse ou en dévers c'est moins évident) mais ça ne bouge pas du tout et le pied est encore mieux maintenu que dans un étrier classique.
Pour la montée, le poids et le débattement sont super agréable et ça permet d'avoir moins d'appréhension pour partir sur des longues courses. Attention au "bourrage" de neige, bien nettoyer la fixation et être un peu plus minutieux dans la manipulation (elle est plus fragile qu'une NTN Freeride)
En option, la possibilité d'ajouter une talonnière alpine développé pour, ce qui transforme votre fixation en fixation hybride (télémark, rando et alpin), c'est la seule fixation qui propose cette possibilité à l'heure actuelle, stop skis, support couteau pour utiliser les couteaux Dynafit.

L'Outlaw (puis l'Outlaw X) premier modèle NTN de la marque américaine 22 Designs, fabricant qui fait uniquement des fixations de télémark a séduit de nombreuses personnes.

L'Outlaw (puis l'Outlaw X) premier modèle NTN de la marque américaine 22 Designs, fabricant qui fait uniquement des fixations de télémark a séduit de nombreuses personnes.
Son grand atout, son système de chaussage step in, plus besoin de se baisser pour chausser et son design qui inspire la sécurité en terme de solidité : Quand on la voit, on sent que ça va être du solide ! Et on ne se trompe pas, dès la première flexion on sent que c'est costaud, il faut appuyer fort pour descendre par contre on a toujours la même pression/force sous le pied ce qui permet d'avoir une superbe conduite du ski. Après quelques ajustements de positionnement, on comprend comment elle fonctionne et le renvoi, surtout sur neige dure et trafollée est extra. On peut régler la tension du ressort si on veut avoir plus ou moins d'amplitude dans la flexion. Le mode rando est équivalent au système que la marque utilisait pour sa fixation norme 75mm AXL, avec un débattement de 60 degré qui s'active à l'aide du bâton.Double cale de montée facile à mettre. En option, stop ski et couteau.

La Lynx, de 22 Designs, sortie il y a 2 ans afin de concurrencer la Meidjo sur le créneau de fixation légère avec lowtech et maintien NTN. Après une première année avec quelques soucis comme la plupart des fixations, la version de cette saison est plus stable (le lowtech est plus costaud, la plaque sous le pied a été modifié)
Niveau sensation, on se dis que ca va être très similaire à la Meidjo mais en fait pas du tout ! et quelle surprise à la première flexion ! C'est beaucoup plus rigide, on sent qu'il faut appuyer très fort pour descendre bas. La plaque sous le pied est très présente, c'est un peu déroutant au début mais une fois qu'on s'habitue, comme toutes les fixations 22 Designs, ça renvoi super bien. Il faut vraiment s'engager à chaque virage mais une fois qu'on commence à enchaîner les flexions, on sent toute la précision de la fixation. Sur neige dure/trafollée elle passe super bien, un peu moins agréable que la Meidjo en freeride (neige légère). A manipuler, elle est super simple, pour chausser c'est un step in, on chausse le lowtech puis on claque l'arrière. Pour le monde rando, il suffit d'appuyer sur la partie NTN pour être uniquement sur le lowtech. La montée est super agréable, comme toutes les fixations à insert, il n'y a pas mieux. Équipée d'une double cale de montée (petite et grande) et d'un système de couteau rapide à mettre.

La Pure Tele, de la marque Norvégienne Moonlight, est un peu à part dans les fixations NTN. Le principe : un lowtech, une plaque afin d'adapter des cartouches Voilé (norme 75mm) pour l'accroche à l'arrière. Du coup, en terme de sensation, on retrouve les sensations d'une Voilé Switchback (pour ceux qui connaissent), le pied bouge un peu latéralement mais grâce au lowtech avant on gagne un peu en précision. Le plus : sa simplicité, et le peu de pièces, pour moi cette fixation est faite pour ceux qui souhaite partir en itinérance en rando. Les câbles sont amovibles, du coup à la montée on peut les mettre dans le sac et on a la fixation la plus légère du marché. On a même poussé la chose à fond et on l'a essayé avec des vieilles chaussure de rando Scarpa F1 et F3 pour avoir l'ensemble le plus léger possible. La F1 manque de rigidité en tige, la F3 est beaucoup plus adapté. On aura pu "rêver" quelques instants avec une chaussure légère en télémark, chose qui manque cruellement actuellement.

En conclusion : Avec une offre de plus en plus étoffées, la norme NTN a clairement pris le pas sur la norme 75mm et avec l'arrêt de la production des marque Black Diamond et G3, ça n'a pas arrangé le développement pour la norme 75mm. De plus, avec nos hivers de plus en plus bizarre et nos qualités de neige qui changent rapidement (combien de fois avez vous fait de la poudreuse cette saison ?), sur neige dure / trafollée le NTN apporte beaucoup plus de précision, de confort et de conduite. Les fixations lowtech vont se développer de plus en plus car légère, précise et l'axe rando grandit de plus en plus.
Lors de votre prochain choix de fixations, pensez et regardez bien quelle est votre pratique principale et choisissez votre fixation en fonction de ça, vous avez le choix !