Skis

Un mois de K2 Wayback 88

22 nov. 2018

Le mois de mars est passé, une bonne période pour s'amuser. Tous les types de neige ont été rencontrés, poudre, grosse soupe, glace, croûte, damée, trafolle ... 8000 m positifs, et mon regard sur les performances du Wayback s'est affiné. Pour mon type de pratique, j'apprécie. Léger lors de l'ascension, il pivote sans problème à chaque conversion. La longueur 181 est idéale. Il faut simplement bien estimer avant le virage pour ne pas voir la spatule se prendre dans la neige. Mais ceci tient juste du bon sens. La largeur 88 au patin est un standard désormais. Au dessus, je trouve que les genoux travaillent trop. En dessous, les skis perdent en portance. Le Wayback par ses dimensions reste précis et réactif sur fond dur. Il coupe et répond à votre demande. La spatule vibre, le fait de son rocker assez haut. Mais cette spatule sera très efficace en bonne poudre. Pente à 40°, il vous tient en surface, le talon suit, et on se laisse porter. Passé un mois sur le Wayback, j'ai pris mes aises. Le Slight de Scott était plus physique. Les bons gabarits, les alpins trouveront leur compte. Le Wayback leur apparaîtra peut-être trop léger. Car forcément, il n'a pas l'allure d'un bulldozer. En neige croûtée, il ne joue pas les brises glaces, il se laisse prendre, à vous laisser un genou. Je les ai emmené partout, sur des terrains typés rando nordique, en piste, sur le snowpark, en montagne. Au fond, mes premières impressions étaient les bonnes. Pour moi, c'est un bon compagnon, mais dont il faudra juste prendre soin.